Le projet de mandature

Hennebont Initiatives Citoyennes

Agissons efficacement
pour notre devenir commun.

Le monde d’aujourd’hui est complexe. Les évolutions technologiques et les
progrès dans de nombreux domaines dont celui de la santé, apportent des améliorations dans notre vie, cependant nous vivons dans l’inquiétude face aux problèmes environnementaux qui s’aggravent et notre modèle social remis en cause.
Si l’échelon local ne peut pas répondre à l’ensemble de ces questions, c’est ici que nous pouvons agir sur notre devenir, modifier nos comportements. Nous devons engager des actions concrètes qui améliorent notre cadre de vie et nos relations.
Depuis 2014, nous avons dû faire face à des obligations réglementaires, saisir des opportunités, subir de nouvelles contraintes financières… Pour autant nous avons engagé le changement et cela se voit déjà.
Le mandat 2020-2026 doit répondre à deux objectifs ; d’une part, mener à bien le développement et les aménagements urbains d’Hennebont, en particulier par le programme « dynamisme coeur de ville » et, d’autre part, renforcer l’ensemble des solidarités basées sur la santé, la culture, le sport, la nature, autrement dit, le « vivre ensemble ».
Je vous souhaite une bonne lecture de notre projet qui décline de façon concrète ce que nous souhaitons faire pour une ville plus durable, plus solidaire, plus citoyenne.

André Hartereau

Renforcer les solidarités pour corriger les inégalités de tous ordres : emploi,
logement, santé, sport, culture et favoriser l’accès
aux services publics.

Reizhañ an digevatalderioù en ur greñvaat ar spered kengret : labour, lojeiz, yec’hed, sport, sevenadur, monet d’ar servijoù publik en ur mod aesoc’h.

■ Conjuguer action économique et accompagnement social :
• Développer les dispositifs pour le retour à l’emploi
• Renforcer l’activité dans les domaines de l’économie sociale et solidaire et du nautisme
• Accompagner la création et la transmission des entreprises
• Donner à tous la possibilité d’accéder au numérique
■ Prendre soin des habitants :
• Favoriser l’installation d’un centre de santé et mettre en place une « mutuelle communale »
• Éduquer au « bien manger » par la production locale des repas scolaires et par la création d’une « cuisine associative »
• Prendre sa place de partenaire pour l’inclusion des personnes en situation de handicap
• Créer une « maison de service au public » : aide aux démarches administratives
■ Développer le sport et culture :
• Investir pour la rénovation ou la création des équipements sportifs et culturels
• Faire rayonner les manifestations sportives, les initiatives culturelles (candidature
à un centre national de la marionnette)
• Promouvoir la culture et la langue bretonnes dans les écoles et l’espace public (signalétique, toponymie,…)
• Mettre en place un passeport découverte des activités de loisirs pour chaque enfant
• Soutenir l’émergence de nouvelles pratiques sportives
• Partager avec les communes voisines les charges de centralité liées aux pratiques sportives
■ Agir pour la rénovation du logement social (1 habitant sur 4 à Hennebont),
en priorité à Kerihouais et à Kennedy

Un engagement fort et sans équivoque en faveur du développement durable,
en respectant les équilibres environnementaux, sociaux et économiques du territoire.

Un engouestl kreñv ha gwir aveit an diorren padus en ur zoujañ doc’h kempouez an endro, ar bed sokiam hag ekonomikel àr an dachenn.

■ Préserver le patrimoine naturel :
• Limiter l’urbanisation des espaces naturels et agricoles
• Végétaliser la ville et poursuivre le plan « zéro phyto »
• Diversifier les usages du cheval, les inclure dans les choix d’aménagements
• Acquérir le parc arboré de Saint-Hervé pour un usage public
■ Accompagner la transition vers des mobilités plus durables :
• Développer les aménagements cyclistes et les cheminements doux entre les quartiers
• Créer une voie verte du Blavet à Lalumec
■ Privilégier le développement de la rive droite :
• Réhabiliter le quartier de la Gare en le dynamisant autour de nouvelles activités
(habitat, services, transports)
• Achever l’aménagement du quai des Martyrs et de l’avenue de la République
• Mener un schéma de développement du port au Ty Mor : tourisme vert, loisirs nautiques, capitainerie …
■ Mettre en valeur le centre-ville :
• Dynamiser le commerce, les services de proximité et médicaux : « action dynamisme coeur de ville »
• Proposer un nouveau pôle culturel
• Continuer la rénovation et la valorisation du patrimoine
■ Faire avancer la transition énergétique, en mobilisant les investissements
citoyens, objectif 30% d’énergies renouvelables d’ici 2030

L’action municipale n’a de sens que si le citoyen est au coeur du projet et de son devenir. La démarche doit être adaptée pour que chaque hennebontais(e) concerné(e) par une décision puisse être écouté(e) et entendu(e).

Pouezus eo labour skipailh ar gumun m’emañ lakaet an dud e kreiz ar raktres hag an dazont. An doareoù-ober a zo da vout azasaet aveit pep hani. Pouezus eo aveit an dud bout klevet ha selouet mat ivez.

■ Conforter la vie des quartiers :
• Mettre en place un budget participatif pour financer des projets initiés par les habitants
• Développer les missions de prévention de la délinquance pour plus de sérénité
• Accompagner les actions d’insertion
• Aménager des espaces de rencontres pour recréer des animations de quartier
■ Favoriser la participation citoyenne des jeunes :
• Créer un conseil municipal des enfants
• Favoriser, en lien avec les associations, des projets éducatifs et coopératifs
■ Associer les hennebontais(es) aux décisions communales :
• Dès le printemps 2020, dans le cadre du projet « dynamisme coeur de ville » pour repenser le centre-ville, du Parc de Kerbihan au Blavet
• Impliquer au mieux les citoyens avant la prise de décision : atelier participatif,
réunion publique, soirée d’information, marche exploratoire, jeu d’évaluation, comité d’usagers, conseil citoyen, consultation numérique…
■ Continuer la rénovation et la valorisation du patrimoine
■ Travailler en lien étroit avec les autres collectivités : (communes voisines, Agglomération, Département, Région) et l’État pour développer tout le potentiel d’Hennebont :
• Renforcement des transports collectifs sur la commune
• Financement des équipements structurants : Haras, Centre de Tennis de Table, port, renouvellement urbain
■ Poursuivre une gestion sobre des finances publiques :
• Maintenir les équilibres budgétaires
• Sans avoir recours à l’augmentation des impôts locaux
■ Proposer un nouvel espace de pratiques culturelles

L’agglomération, c’est vous !

C’hwi eo arouez an Tolpad-kêrioù

Conforter le rôle de centralité d’Hennebont dans le Pays de Lorient | Kreñvaat roll kreizek an Henbont e touez Tolpad-kêrioù bro an Oriant

Une Agglomération :

• Qui prend en compte la spécificité de chaque commune qui la compose : maritime, urbaine ou rurale
• Qui s’implique dans des projets plus globaux à l’échelle de la Bretagne Sud en collaboration avec Blavet Bellevue Océan, Quimperlé Communauté …
• Qui œuvre pour des coopérations sur les domaines tels que la culture, le sport, l’action sociale, …
• Qui accompagne la promotion de la culture et de la langue bretonnes : festival interceltique, Deizioù, Maison de Pays / Ti ar vro, signalétique, publications…

Pour Hennebont, cela signifie :

TRANSPORT
• Créer un échangeur complet au Toul Douar et aménager l’aire de covoiturage
de Locoyarn
• Faire de la gare d’Hennebont un pôle central des transports de l’agglomération
• A court terme, améliorer les services et fréquences des bus et des trains
• Créer un cheminement vélo sécurisé pour développer les alternatives à la voiture pour aller travailler vers Lanester/Caudan

ECONOMIE
• Conduire le projet de redynamisation du commerce de centre-ville et plus
globalement stimuler les circuits courts
• Participer activement à la création de la Zone industrielle et tertiaire de la Villeneuve-Parco
• Prendre une part active dans le traitement à terre des sédiments pour éviter les pollutions marines

HARAS, UN ATOUT HENNEBONTAIS
• Dynamiser l’attractivité touristique et culturelle : création d’une structure de spectacle couverte et d’un lieu de résidence artistique, rénovation du parcours de visite
• Développer l’économie équestre : accueil d’événements sportifs, participation à la sauvegarde et à l’utilisation du cheval breton, centre de référence national du cheval territorial, ouverture d’un parcours sport-étude équestre …

Menu